Home » Etudes bibliques » IL EST TEMPS DE SAVOIR » IL EST TEMPS DE SAVOIR (V)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (V)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (20)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (20) - Les yeux sur Jésus

LA DERNIÈRE PUISSANCE

 

LA PETITE CORNE DE DANIEL 7 (suite et fin)

 

Frères et sœurs, je me dois avant de poursuivre, de partager mes sentiments sur le sujet de l'identité de la petite corne. Je ne me permettrai en aucun cas de condamner des personnes, des croyances, des espérances qui sont placées en Dieu. Je me dois de rester fidèle à la parole de Dieu, parole qui donne à chaque chrétien le rôle de sentinelle pour le salut du peuple. Il y a une seule vérité, un seul Dieu mais beaucoup d'erreurs et d'idoles dans ce monde. Néanmoins en chaque homme, chaque femme, quelle que soit sa race ou sa religion, il peut y avoir un cœur sincère qui croit en un Dieu juste et bon. C'est pourquoi très bientôt, selon la prophétie, la terre sera éclairée de la gloire du vrai Dieu et l'évangile éternel sera prêché au monde entier, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple ; chacun pourra alors faire le choix de suivre Dieu ou pas, de recevoir son sceau ou de recevoir ce que l'Apocalypse appelle la marque de la bête.

Dieu rassemblera son peuple en un seul troupeau:

"Je sauverai mon troupeau, afin qu’il ne soit plus exposé au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis. J’établirai sur elles un seul pasteur qui les paîtra: David, mon serviteur; il les paîtra, et il sera lui-même leur pasteur; Et moi l’Éternel, je serai leur Dieu, et David, mon serviteur, sera prince au milieu d’elles. Moi, l’Éternel, j’ai parlé... Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes ; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l’Éternel." (Ézéchiel 34:22-24,31)

Il n'y a aucune condamnation dans ce qui suit, simplement un éclairage sur la prophétie.

 

Revenons à l'étude.

Qui est donc cette petite corne ?

 

Le seul pouvoir qui correspond A TOUT LES POINTS que nous donne la parole de Dieu au sujet de la petite corne c'est

le système politico-religieux de l’Église catholique romaine.

 

1) c'est une puissance politique qui surgit après la chute de l'empire romain et au milieu de celui-ci.

 

2) C'est une puissance religieuse

 

3) C'est une puissance qui a un seul homme à sa tête, le pape.

 

4) C'est une puissance qui persécute le peuple de Dieu. Il est difficile de s'en rendre compte aujourd'hui car le pape présent est un ambassadeur de paix, c'est ce qui "parait" dans les médias. Ce "semblant" de paix est aussi indiqué dans la prophétie, nous en reparlerons plus loin. Il faut savoir que la papauté a mis à mort plus de 30 millions de chrétiens au courant du moyen age. Combien d'autres millions ont été persécutés afin d'embrasser la foi catholique. Tous ceux qui ne se pliaient pas sous la domination de l'Église romaine étaient persécutés ou anéantis. Que dire des croisades, de l'inquisition, et du massacre de la Saint-Barthélemy. Lisez l'histoire des Vaudois, de John Wiclef, de Hus et Jérôme, de Luther, de Zwingle et de tout ces hommes qui se sont élevés contre ce pouvoir dominateur et oppresseur.

Lorsque on veut connaitre quelqu'un, il essentiel de connaitre son passé. Il nous faut connaitre l'histoire de la papauté pour savoir qui elle est réellement. Je vous invite à rechercher ces choses de votre coté.

 

5) C'est une puissance qui s'en prend à Dieu car elle veut usurper sa place. Des titres comme "Vicaire du Fils de Dieu", "Sa Sainteté", "Le très saint Père" sont des titres usurpés à Dieu. Nous verrons plus loin, dans une autre prophétie, plus de détails sur ce sujet.

 

6) Cette puissance a procédé à des changements dans la loi de Dieu. En effet, les 10 commandements ont été modifiés.

Le 2ème commandement a été supprimé dans le catéchisme.

Évidement ce commandement dans lequel Dieu nous demande de ne pas nous prosterner devant des statues ne peut pas subsister dès l'entrée dans une Église ou une cathédrale catholique où les statues sont largement exposées. Il a donc été supprimé, ce qui est une preuve d'arrogance et une attaque directe envers Dieu et son autorité.

Le 4ème commandement qui mentionne le jour du sabbat, le 7ème jour de la création, a subi aussi des transformations, nous y reviendrons une autre fois. Le problème et qu'il ne nous reste plus que 9 commandements puisque le 2ème est supprimé.

Alors pour palier à cela, l’Église Catholique romaine a coupé en 2 parties le commandement qui a pour sujet la convoitise, le dernier. Et nous revoilà avec nos 10 commandements de départ, dont un supprimé, un modifié et un recoupé. "Il espérera changer la loi", cela reste un espoir pour cette puissance car la loi de Dieu est éternelle comme Il l'est Lui-même.

 

7) On peut noter aussi que cette corne est " petite " car le Vatican est l'un des plus petits états du monde,. Elle a pourtant « une apparence plus grande que les autres ». Le Vatican est certainement l'une des plus grande richesse au monde et ça se voit. Il n'est pas besoin de comparer les richesses, les ornements et la " pompe" du Vatican aux possessions inexistantes de notre humble Seigneur Jésus-Christ qui Lui, n'avait pas endroit ou poser sa tête.

 

D'UN POINT DE VUE HISTORIQUE.

Elle apparait après les 10 cornes et en fait tomber 3 (Daniel 7:24) La plupart des peuples barbares, les 10 nations de l’Europe naissante, étaient (à la suite de la conversion au christianisme de l'empereur Constantin) devenus des chrétiens de religion arienne, c'est à dire qui ne croyaient pas en la divinité du Christ. Perpétuellement en conflit avec les catholiques, ils constituaient un danger pour l’Église, d'autant que certains, les visigoths, les vandales et les ostrogoths, s'étaient installés en Italie (où siégeait l’Église) ou a proximité. Les souverains catholiques se mirent tour à tour a éliminer ce danger pour l’Église. Clovis, le roi des francs, surnommé le "Nouveau Constantin" attaqua et décima les visigoths à Vouillé, près de Poitiers en 508. L'une des 10 cornes était tombée. Justinien, qui régnait sur l'empire romain d'Orient et qui avait déclaré le pape "chef de tous les saints prêtres de Dieu" lançait une grande offensive contre les ariens. Les vandales étaient écrasés en Afrique du nord, à la bataille de Tricamarum en 534, une 2ème corne était alors tombée. En l'année 538, les ostrogoths étaient chassés de Rome par l'empereur Justinien. La 3ème corne était tombée, accomplissant parfaitement la prophétie de Daniel 7.

C'est à cette date, en 538, que l'empereur romain Justinien a décrété que l'évêque de Rome, le pape Vigile, devait être à la tête de toutes les églises. Justinien voulu se servir du Pape Vigile pour conquérir l'occident mais celui-ci se sépara progressivement de lui et fini par prendre lui même le pouvoir sur l'occident.

 

Je n'aurai pas le temps aujourd'hui de partager sur le sujet de la période de "un temps, des temps et la moitié d'un temps" car cela nécessite que nous utilisions de nombreux textes pour en faire le tour. Je le ferai donc demain. Puis nous reviendrons sur cette dernière puissance que nous retrouverons dans les autres visions de Daniel que nous avons déjà étudié.

 

Encore une fois, je vous signale que je ne veux pas utiliser cette étude pour "taper" sur le pape ou sur les catholiques, je n'ai aucun droit de juger et de condamner des personnes qui sont dans la même condition que la mienne, celle de pauvres pécheurs. J'ai dans ma famille et mon entourage, des personnes qui sont des catholiques dont la foi est sincère et dont le cœur est pur.

C'est le système politico-religieux papal qui est un pouvoir néfaste et c'est celui-là que la parole de Dieu dénonce comme étant un pouvoir usurpateur et persécuteur.

Je prie ceux qui commentent sur la page et qui expriment leur désaccord, ce qui est leur droit, de rester centrer sur le texte et les faits historiques car ce sont les seules choses que je met en avant dans mes études. Je passe de nombreuses heures à rédiger ces études afin qu'elles soient le plus soutenue possible alors vous comprendrez bien qu' un commentaire qui me dit " c'est n'importe quoi " ou " vous vous trompez " n'a pas beaucoup de poids pour moi. C'est avec plaisir que j'entrerai dans un débat biblique avec des arguments bibliques qui tiennent la route. Puisque je vous dit souvent " il est écrit ", répondez moi aussi par " il est écrit ". Merci de votre compréhension.

 

Que chaque lecteur puisse ouvrir son cœur et son esprit à la parole de Dieu dans un soucis de Lui rester fidèle.

IL EST TEMPS DE SAVOIR (21)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (21) - Les yeux sur Jésus

"UN TEMPS, DES TEMPS ET LA MOITIE D'UN TEMPS"

DANIEL 7:25

 

" les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps."

Quelle est donc cette période durant laquelle le peuple de Dieu sera livré entre les mains de la petite corne (que nous avons identifié comme étant le système politico-religieux papale)

 

A vrai dire il y a 2 périodes qui correspondent à cette durée.

Je dois faire ici une parenthèse.

Plusieurs prophéties trouvent un double accomplissement comme par exemple la prophétie de Jésus dans Matthieu 24. Jésus va répondre à une double question de ses disciples:" Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ?" (Matthieu 24:3)

 

La première question est "quand cela arrivera-t-il" et elle se rapporte aux versets précédents qui parle de la destruction du temple (v.1et 2)" il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée."

 

La deuxième question se rapporte au retour de Jésus et aux signe de son retour.

 

Si vous lisez attentivement le texte, les réponses de Jésus sont valables pour 2 périodes différentes, son époque, celle de sa première venue, et la fin des temps, sa seconde venue.

 

Plusieurs prophéties ont un "double accomplissement", un premier accomplissement souvent contemporain à la prophétie et un accomplissement "eschatologique", c'est à dire qui se rapporte aux évènements de la fin.

Je ne développerai pas ici la deuxième période de "un temps des temps et la moitié d'un temps" car elle est pour la toute fin de l'histoire du peuple de Dieu, nous le verrons plus tard dans le livre de l'Apocalypse. Je ferme la parenthèse.

 

Revenons au texte.

Quelle durée peut-on donner à "un temps"

On pourrait déjà trouver un début de réponse dans Daniel 4.

Il s'agit de la vision du grand arbre concernant Nebucadnetsar. Celui-ci va vivre comme un animal pendant une certaine période Le texte dit " sept temps passeront sur toi." (v.32) et au verset 34 il est dit: " Après le temps marqué, moi, Nebucadnetsar, je levai les yeux vers le ciel, et la raison me revint."

On ne peut pas dire que ces 7 temps soient 7 mois car en 7 mois il ne fut pas possible que " ses cheveux crussent comme les plumes des aigles, et ses ongles comme ceux des oiseaux." (v. 33). il s'agirait plutôt de 7 années. Mais là je "force" un peu le texte et je ne peux pas m'appuyer sur ci peu.

Alors c'est le livre de l'Apocalypse qui va me donner un éclairage sur cette durée.

"Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent." (Apocalypse 12:14)

Nous avons là une même période de "un temps des temps et la moitié d'un temps", il y a d'autres éléments dans ce verset:

Une femme qui est nourrie dans le désert.

Prenez bien note !

Regardons au verset 6 du même chapitre (Apocalypse 12:6)

"Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours."

Nous retrouvons une femme qui est nourrie dans le désert mais la période est cette fois-ci de 1260 jours.

Dieu a volontairement fait ici une répétition, à quelques versets d'intervalles, pour nous donner une clé de compréhension de cette période de "un temps des temps et la moitié d'un temps".

 

Ainsi le texte nous montre ici que

un temps, des temps et la moitié d'un temps = 1260 jours

L'année juive comporte 360 jours car elle suit le calendrier lunaire. Ainsi, pour que l'égalité de ces 2 durées soit parfaite, il faut comprendre que:

1 temps = 1 an, des temps= 2 ans et 1 demi temps = 6 mois

Ce qui fait un total de 3ans et demi

Si les années sont de 360 jours alors nous avons ce simple calcul à faire:

360 (1 an) + 720 (2 ans) + 180 (la moitié d'un an) = 1260 jours.

C'est mathématique.

Ainsi donc nous avons une même période exprimée sous la forme de 2 expressions différentes.

Un temps, des temps et la moitié d'un temps = 1260 jours

 

Nous retrouvons cette période de 1260 jours dans un autre texte:

" Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours." (Apocalypse 11:3)

La période de "un temps des temps et la moitié d'un temps" est citée dans un autre texte aussi: "ce sera dans un temps, des temps, et la moitié d’un temps, et que toutes ces choses finiront" (Daniel 12:7)

Et nous trouvons aussi une 3ème durée qui à la même valeur:

42 mois soit, 3 ans et demi (12 mois + 24 mois + 6mois)

" il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois." (Apocalypse 13:5)

"elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois." (Apocalypse 11:2)

 

Dans le contexte de chacun de ces versets, on retrouve la même puissance de persécution à l'encontre du peuple de Dieu qui prêche l'évangile. C'est d'ailleurs le fait que le peuple prêche la vérité de l'évangile qui provoque la persécution de la part de la petite corne, la bête ou le dragon selon le contexte.

Je fais ici une autre petite parenthèse juste pour vous dire que Notre Seigneur Jésus a commencé son ministère en automne de l'an 27 (la date est un fait historique), lors de son baptême et que ce ministère de prédication s'est terminé au printemps de l'an 31, à la croix, soit exactement 3 ans et demi plus tard. Le peuple de Dieu revivra à la fin des temps cette même période selon la prophétie, c'est le 2ème accomplissement dont nous reparlerons dans le livre de l'Apocalypse.

 

Revenons à Daniel 7

Nous avons donc avancer grâce à la parole de Dieu et nous avons maintenant cette durée de 1260 jours.

Reste à savoir ce que nous dit l'histoire sur une période pendant laquelle le peuple de Dieu serait livré entre les mains de la papauté pendant 1260 jours. En vérité, les persécutions durèrent tellement longtemps et furent si nombreuses qu'il nous est impossible de trouver cette période précise.

 

Il n' y a que 2 sources possibles qui soient vraies; la parole de Dieu et l'histoire. Si l'histoire ne peut pas nous aider sur cette durée alors la parole de Dieu le peut certainement.

En effet, comme la bible s'explique par elle même, elle nous donne encore "une clé" pour la compréhension de cette durée.

Voyons là ensemble

 

Vous connaissez l'histoire de Josué et Caleb qui sont envoyés comme "explorateurs" pendant 40 jours avec 10 autres hébreux dans le pays de Canaan, pour voir si le pays est habitable. Au retour de leur exploration, seul Josué et Caleb rapportent qu'ils désirent entrer dans ce pays, les 10 autres se refusent d'entrer en Canaan.

Devant ce manque de foi Le Seigneur dira au peuple:

" De même que vous avez mis quarante jours à explorer le pays, vous porterez la peine de vos iniquités quarante années, une année pour chaque jour ; et vous saurez ce que c’est que d’être privé de ma présence." (Nombres 14:34)

 

Il y a là un premier élément important. La durée en jours vécue par les envoyés sera vécue en années par le peuple.

"une année pour chaque jour" soit un an = un jour

 

Voyons un deuxième exemple

Dieu va demander au prophète Ézéchiel de faire une "maquette" de Jérusalem, une représentation (Ézéchiel 4).

Puis il lui dira:

" couche-toi sur le côté gauche, mets-y l’iniquité de la maison d’Israël, et tu porteras leur iniquité autant de jours que tu seras couché sur ce côté. Je te compterai un nombre de jours égal à celui des années de leur iniquité, trois cent quatre-vingt-dix jours ; tu porteras ainsi l’iniquité de la maison d’Israël.

Quand tu auras achevé ces jours, couche-toi sur le côté droit, et tu porteras l’iniquité de la maison de Juda pendant quarante jours ; je t’impose un jour pour chaque année." (Ézéchiel 4:4-6)

 

Nous retrouvons, encore ici, ce même principe JOUR / ANNÉE

Dieu demande à son prophète de vivre en jours ce que le peuple a vécu en années.

Il y a là UNE CLÉ TRÈS IMPORTANTE pour la compréhension de nombreuses prophéties.

CE QUI EST EXPRIMÉ EN JOURS PAR LES PROPHÈTES SERA VÉCU EN ANNÉE PAR LE PEUPLE

"JE T'IMPOSE UN JOUR POUR CHAQUE ANNÉE"

 

Il y a un autre moyen très simple et très clair de montrer que ce principe est juste, nous le verrons dans l'étude des 70 semaines de la prophétie de Daniel 9, si Dieu me permet de partager cela avec vous.

 

Bien. Revenons à Daniel 7, à cette période de "un temps des temps et la moitié d'un temps" que la bible nous a révélé être la même période que celle des 1260 jours.

Ainsi si le prophète exprime cette période en jours alors d'après la clé que nous venons de découvrir ensemble, le peuple doit vivre cette durée en années.

Et là, si nous cherchons dans l'histoire une période durant laquelle le peuple de Dieu est livrée entre les mains de la papauté pendant 1260 ans, alors oui, nous en trouvons une.

Nous avons vu dans l'étude précédente que l'empereur Justinien va décréter que le pape est le chef de toutes les Églises et cela à partir de la date de 538, Date à laquelle Le pape Vigile prend son pouvoir à la suite du pape Silvère. c'est aussi la date à laquelle Les ostrogoths sont chassés de Rome et donc la 3ème corne est tombée devant la petite corne.

Cette date de 538 est le point de départ de la suprématie papale.

S'ensuivra toute la période du moyen age que les anglais nomme à juste titre "the dark age", l'age des ténèbres, période la plus sombre de l'humanité vécue sous le pouvoir dictateur d'un système papale allant de persécutions en persécutions, manipulant Rois et nobles pour s'approprier un pouvoir sur les hommes et déformant la parole de Dieu afin d'avoir le pouvoir sur leurs âmes.

Puis, en France, viendra la révolution et la démocratie prendra son envol. Le peuple prendra le pouvoir et l'année 1789 est une année bien connue. On rejettera la royauté et toute autorité religieuse.

 

Alors maintenant faisons un calcul tout simple.

Ajoutons à la date de 538, 1260 années et nous allons arrivés à la date de 1798. Que s'est-il passée en 1798 ?

L'histoire nous rapporte que le général Berthier, général de Napoléon Bonaparte, va se rendre à Rome et va annoncer la naissance de "la République romaine". Il va faire prisonnier le pape Pie VI est l'emmener au travers des Alpes jusqu'à la ville de Valence où il mourra. Napoléon avait destitué la papauté et à compter de ce jour, ce fut la fin du règne papale, fin de sa domination sur les Rois et les peuples; la démocratie était là et le peuple de Dieu n'était plus entre les mains de "la petite corne".

Ce sont des faits historiques.

Voilà encore une réalisation très précise de la prophétie et je suis émerveillé de la sagesse de Dieu qui ressort de sa parole dans chaque détails.

 

Certains peut-être voudraient faire un parallèle entre la petite corne et la bête d'Apocalypse 13 et c'est vrai qu'il y a de nombreux points communs. Mais je ne veux pas le faire encore aujourd'hui. Notez seulement qu'il est dit au sujet de la bête d'Apocalypse: "Je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête."

Cette blessure est celle reçue par la papauté en 1798. Le texte nous annonce une guérison de cette blessure et une admiration de cette bête. Plus loin, cette admiration se transformera en "adoration" et là renaitra le pouvoir persécuteur qui s'était endormi avec la blessure mortelle. Nous en reparlerons en détail dans l'étude de l'Apocalypse.

 

Bien qu'il me semble évident que la papauté soit clairement identifiée dans ce que nous avons étudié jusqu'à présent, nous allons voir dans la suite, dans le chapitre 8 de Daniel, d'autres éléments qui nous permettrons de confirmer cela.

 

Que le Seigneur vous éclaire et vous conduise dans la compréhension de ces choses importantes.

IL EST TEMPS DE SAVOIR (22)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (22) - Les yeux sur Jésus

LA PETITE CORNE DE DANIEL 8 (1ère partie)

 Frères et sœurs, j'ai volontairement mis l'accent depuis le début de notre étude sur les empires qui se sont succédé dans les 4 visions de Daniel en laissant de coté la dernière puissance pour la développer à la fin.

Nous avons vu dans la vision de la statue que cette puissance était la puissance romaine politico-religieuse du Vatican, symbolisée par les pieds de fer et d'argile.

Dans la vison de Daniel 7, la petite corne incarnait cette même puissance avec exactitude.

Nous allons voir ensemble quels sont les méfaits de cette petite corne dans le chapitre 8.

Nous avions vu lors de l'étude sur la vision de ce chapitre que 2 empires seulement apparaissaient, l'empire Médo-persan et l'empire Grec. Nous avions noté que l'empire Babylonien n'apparaissait pas car la vision se déroulait dans la fin du règne de Belschatsar soit juste avant la chute de Babylone. L'empire romain (païen) n'apparait pas non plus car la vision se place d'un point de vue religieux.

 

Ici, le bélier et le bouc sont des animaux purs, animaux de sacrifice. Il n'étaient sacrifiés ensemble qu'à une seule occasion, la grande fête du yom kippour, le jour des expiations, la purification du sanctuaire (Lévitique 16), qui sera d'ailleurs cité au verset 14.

C'est sur le sanctuaire que Dieu veut attirer les regards de Daniel.

Pour ceux qui ont étudié le sanctuaire dans le détail (et c'est une étude extraordinaire) vous savez qu'il est en réalité le plan du salut en images; tout ce qu'on y retrouve, les éléments qui le composent, les matériaux, les couleurs, les nombres et les distances sont des révélations de plusieurs aspect du plan du salut. Ainsi dans cette vision, Dieu veut faire comprendre à Daniel que c'est le salut qui est visé.

En général, cette petite corne est attribuée à Antiochus Épiphane, de même que la troisième puissance de Daniel 11.

Beaucoup d'efforts ont été fait par les théologiens pour ne pas laisser apparaitre dans le livre de Daniel, la puissance papale. On a essayé de faire coïncider des dates mais beaucoup trop d'éléments ne collent pas. Pourquoi Dieu, dans la prophétie, donnerait-il une si grande importance a un seul homme. Même s'il a durant un certain tant persécuté les juifs, ce fut dans un temps très court et cela ne colle pas avec la petite corne de Daniel 7 qui persécute jusqu'au temps de la fin. De plus le pouvoir oppresseur de la papauté s'exerce contre le peuple chrétien, "les saints" comme nous allons le voir.

Je ne reprend pas le début de la vision vous la connaissez.

 

" Quatre grandes cornes s’élevèrent pour la remplacer, aux quatre vents des cieux. De l’une d’elles sortit une petite corne, qui s’agrandit beaucoup vers le midi, vers l’orient, et vers le plus beau des pays". (V. 8,9)

Il y a là une complication. Il semble que la petite corne sorte d'une des 4 cornes précédentes. C'est un problème de traduction de l’hébreu au français. L'expression "de l'une d'elles" est difficile à traduire en français; Je ne suis pas spécialiste de l'hébreu mais c'est un spécialiste qui m'a donné cette explication. Cette expression est de la forme féminin/singulier ayant pour origine, pour antécédent dans le texte un masculin/pluriel. En réalité, il faudrait traduire non pas "de l'une d'elles" mais "de l'un d'eux". C'est à dire que la petite corne ne sort pas d'un des 4 royaumes de la Grèce mais d'un des 4 vents des cieux, c'est donc une direction, une provenance qui est exprimée ici. De plus il n'y a pas de cohérence dans la traduction actuelle car une corne qui sort d'une corne n'a pas de sens dans la prophétie et ne trouve son équivalent nulle part ailleurs. Même si on veut voir ici Antiochus Épiphane, il n'est pas sortie d'une corne il en faisait partie. De plus, la puissance qui surgit après la Grèce, c'est Rome. Nous allons voir dans la suite du texte qu'il ne peut s'agir d'Antiochus Épiphane.

J'insiste beaucoup sur ce personnage car dans la majorité de nos bibles, nous trouvons Antiochus comme étant la petite corne.

Historiquement, c'est l'empire romain qui va suivre l'empire grec nous l'avons vu et cet empire romain va venir de l'ouest de "l'un des quatre vents des cieux". Il s'agit donc ici de la puissance romaine mais rappelons nous que nous sommes dans la vision qui concerne le sanctuaire, la vision d'un sacrificateur, alors c'est la Rome spirituelle qui va apparaitre ici, la Rome papale.

 

" Elle s’éleva jusqu’à l’armée des cieux, elle fit tomber à terre une partie de cette armée et des étoiles, et elle les foula." (v.10)

On peut déjà noter qu'il y a une notion d'élévation, une connotation spirituelle. On pourrait comprendre que l'armée des cieux représente les anges mais ce n'est pas le cas. Dans le livre de l'Apocalypse, nous le verrons, il est question des habitants des cieux et des habitants de la terre. Ces 2 expressions symbolisent 2 groupes, le peuple de Dieu et les réprouvés. Dans la prophétie, les saints sont souvent vu comme des habitants des cieux car" Dieu nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ" (Éphésiens 2:6). Par la foi nous sommes des habitants des cieux et notre royaume n'est pas de ce monde.

Allons voir ce que l'ange va expliquer à Daniel sur ce sujet:

" Je vais t’apprendre, ce qui arrivera au terme de la colère, car il y a un temps marqué pour la fin." (v.19) Au passage on peut voir ici que cette petite corne agira jusqu'au temps de la fin, rien à voir avec Antiochus Épiphane.

" il s’élèvera un roi impudent et artificieux...il détruira les puissants et le peuple des saints." (v.23, 24)

Voyez ici l'explication que donne l'ange sur la vision, l'armée des cieux est associée au peuple des saints.

"et des étoiles" (v. 10) Ces étoiles qui sont des lumières qui brillent au cœur des ténèbres sont aussi nommées dans le livre de Daniel: " Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité." (Daniel 12:3) Ces étoiles que la petite corne va faire tomber ce sont les fidèles prédicateurs de la parole de Dieu.

" et les foula aux pieds" (version Ostervald), la petite corne piétine le peuple de Dieu, nous avons là encore l'idée de persécution, de domination.

 

" Elle s’éleva même jusqu’au chef de l’armée" (v.11)

Le chef de l'armée, donc du peuple des saints, c'est Michael:

" Mais je t’annoncerai ce qui est écrit dans le livre de vérité. Et il n’y a personne qui me soutienne contre ceux-là, sinon Michaël, votre chef." (Daniel 10:21) Michael est souvent reconnu comme le chef des anges, c'est l'archange mais ici l'ange s'adresse à Daniel et désigne Michael comme le chef du peuple. Michael est donc le chef des anges et le chef du peuple de Dieu sur la terre.

Alors là, je ne vais pas développer au sujet de Michael, je donne simplement une affirmation, Michael c'est Christ. C'est le chef de l'armée, c'est ce que dit l'Ange ici. Il faudra que nous l'étudions une autre fois. Mais que vous soyez convaincu ou pas, cela n'a pas d'importance dans le contexte, nous voyons bien ici que la petite corne s'attaque au chef de l'armée, ce chef qui a un sanctuaire.

 

"elle lui enleva le sacrifice perpétuel" Qu'est ce que le sacrifice perpétuel ? C'est le sacrifice journalier que faisait le grand prêtre, (représentant Christ) dans le sanctuaire :" En conséquence, il (Jésus) a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu'il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l'expiation des péchés du peuple; pour le pardon des péchés du peuple." (Hébreux 2:17)

C'est à dire que c'est l'intercession de Jésus-Christ dans le sanctuaire céleste que cette petite corne, la papauté, s'est attribué. En d'autres termes c'est le droit de pardonner, le droit de gracier que l’Église catholique romaine a "enlever" à Christ.

Lorsque le prêtre après une confession dit:

"Ego te absolvo", "je te pardonne", il s'approprie le droit qui appartient à Dieu de pardonner. Seul le sang de Christ peut effacer le péché. Voilà pourquoi il est dit plus loin " il aura de l’arrogance dans le cœur" (v.25), rappelez vous aussi que la corne de Daniel 7 avait "une bouche, qui parlait avec arrogance" (Daniel 7:8). Vous comprendrez bien dans le contexte qu'il ne peut s'agir ici d'Antiochus Épiphane mais bien d'une puissance spirituelle qui veut usurper la place de Dieu.

Ce sacrifice perpétuel représente aussi, bien évidement la mort de Christ. Lorsque l'on fait la messe, on parle même du "sacrifice de la messe" on réitère la mort de Jésus comme s'il fallait que Christ meurt plusieurs fois pour pouvoir effacer nos péchés mais:" il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes" (Romains 6:10)

Tout ceci est une attaque directe contre le sanctuaire de Dieu car c'est le ministère de pardon de Christ dans le sanctuaire céleste qui est visé au travers du sacrifice perpétuel. La suite du texte confirme bien cela:

" elle renversa le lieu de son sanctuaire."(v.11) Remarquez qu'il est dit "le lieu" c'est à dire que c'est le lieu du sanctuaire qui est jeté à terre (certaines versions disent jeté à terre) pas le sanctuaire. Nous avons là l'idée d'un changement de lieu. Le ministère de Christ dans le sanctuaire céleste lui est enlevé pour que la papauté puisse l'exercer sur la terre. Il y a là l'idée d'une usurpation. Si le chapitre 7 de Daniel nous présentait la papauté principalement comme une puissance persécutrice, le chapitre 8 nous la présente comme une puissance usurpatrice.

 

" L’armée fut livrée avec le sacrifice perpétuel, à cause du péché "

Là nous avons un résumé; le peuple et l'intercession sont entre les mains de la papauté "à cause du péché".

 

Je dois faire une parenthèse. Cette expression "à cause du péché" peut sembler difficile à comprendre car c'est le fait de persécuter le peuple ou de s'approprier le pouvoir de pardonner qui est un péché mais là il est dit que la papauté fait ces choses "à cause du péché" c'est à dire que c'est le péché qui la pousse à faire ces choses. Le péché dans son essence, son origine signifie "manquer la cible". L'homme à été crée à l'image de Dieu et il devait refléter le caractère parfait de son créateur, c'est à dire l'amour. Le péché a fait en sorte que l'amour que l'homme devait avoir pour Dieu et pour son prochain a été dévié, il a manqué la cible. Et cet amour s'est dirigé vers "le moi" plutôt que vers Dieu et le prochain.

Satan a dit à Eve dans le jardin d’Éden: " vous serez comme des dieux". Il a d'abord dénaturé le caractère de Dieu: "Dieu a-t-il réellement dit ?". Il a écarté les regards de l'homme fixés sur Dieu afin que l'homme pose ses regards sur lui même. C'est ça le péché, l'iniquité. C'est pourquoi nous avons besoin de garder les yeux sur Jésus.

Regardons comment cela est apparu à l'origine dans le cœur de Lucifer:

"Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi...Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.

Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois." (Ézéchiel 28:14-17)

Le cœur de Lucifer s'est "élevé a cause de sa beauté", "corrompu" par "son éclat". Pourquoi au départ Lucifer était-il fidèle à Dieu alors qu'il avait déjà cette beauté et cet éclat ? Il a simplement détourner ses regards de Dieu et les a posés sur lui:

"Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi"; l'iniquité est apparu là, dans le cœur de Lucifer car son amour pour Dieu avait changé de cible, le moi était devenu son seul dieu: " Moi, et rien que moi" (Esaïe 47:10)

Ainsi comme Lucifer, devenu Satan, fut jeté à terre, il voulu s’élever vers Dieu pour se saisir du sacrifice perpétuel et déplacer le lieu de son sanctuaire du ciel, sur la terre afin d'usurper la place de Dieu et de se saisir de ses prérogatives.

Pour accomplir ceci, Satan se servira d'une puissance terrestre, la petite corne a qui il confiera " sa puissance, et son trône, et une grande autorité." (Apocalypse 13:2)

J'ai fait un petit détour mais ainsi nous comprenons mieux pourquoi " L’armée fut livrée avec le sacrifice perpétuel, à cause du péché " (v.12).

 

Nous verrons la suite du texte lors de la prochaine étude.

Bonne continuation sous la direction de l'Esprit Saint.

IL EST TEMPS DE SAVOIR (23)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (23) - Les yeux sur Jésus

LA PETITE CORNE DE DANIEL 8 (2ème partie)

 

Nous avons vu dans le chapitre 7 que la petite corne avait persécuté le peuple de Dieu et nous avions mis l'accent sur cette puissance de persécution.

Le chapitre 8, lui, met l'accent sur une attaque de cette petite corne vis à vis du sanctuaire et on avait compris que tout le ministère de Jésus-Christ en tant que grand prêtre dans le sanctuaire céleste avait été enlevé par la petite corne pour être jeté sur la terre. Il y a de très nombreux textes dans la parole de Dieu qui nous parlent du sanctuaire dans l'ancien comme dans le nouveau testament. Ce sont des notions que peu de chrétiens connaissent car elles ont été jetées à terre pendant toute la période du moyen age. Pourtant ces enseignements étaient bien connues avant, dans l'église primitive car l’épitre aux hébreux a pour sujet principal, le ministère de Christ dans le sanctuaire céleste en tant que grand prêtre (souverain sacrificateur). Nous verrons plus tard ce que dit le texte sur ce sujet.

 

Poursuivons l’étude du texte

"la corne jeta la vérité par terre "(v,12)

Ici, c'est le mot "Emeth" en hébreu qui a donné le mot vérité.

Il est traduit a plusieurs endroits (dans le psaume 119 par exemple) par le mot "loi" car dans la pensée hébraïque être dans le vrai c'est être obéissant à la loi de Dieu. Le mot "Amen" est de la même racine que "Emeth". Ainsi donc c'est la loi, la vérité de Dieu qui est jetée à terre. Nous avons déjà vu cette même idée dans Daniel 7:25 " il espérera changer les temps et la loi ".

 

"et réussit dans ses entreprises" l'explication nous est donnée par l'ange au verset 24 " Sa puissance s’accroîtra, mais non par sa propre force ; il fera d’incroyables ravages, il réussira dans ses entreprises" Nous avons vu ces choses dans le chapitre 7.

Notez qu'il est dit "non par sa propre force" car c'est l'empereur Justinien qui lui a donné son pouvoir sur les églises et ce sont les rois d’Europe, les 10 cornes, qui l'on soutenus dans la période du moyen age. Et bien sur le livre de l'Apocalypse nous dit aussi que c'est le dragon, Satan, qui lui a donné son pouvoir, son trône (Apocalypse 13:2).

 

Lisons rapidement l'explication de l'ange que nous avons déjà plus ou moins vu et là je l'écris volontairement dans la version Martin 1707 qui est beaucoup plus parlante:

" Et à la fin de leur règne, quand le nombre des déloyaux sera accompli, il se lèvera un Roi, félon de visage, et entendu en subtilités. Et sa puissance s’accroîtra, mais non point par sa force: et il fera de merveilleux dégâts, et prospérera, et fera de grands exploits, et il détruira les puissants, et le peuple des Saints. Et par la subtilité de son esprit il fera prospérer la fraude en sa main, et il s’élèvera en son cœur, et en gâtera plusieurs par la prospérité: il résistera contre le Seigneur des Seigneurs, mais il sera brisé sans main.(v.23-25)

" à la fin de leur règne" ce sont les 4 royaumes divisés de la Grèce, ce qui montre bien ici que c'est après eux que le roi s'élève, c'est donc un autre royaume et cette petite corne ne peut pas être Antiochus Épiphane qui lui, a vécut dans le temps des 4 royaumes de la Grèce.

Nous avons déjà vu l'explication de ces versets plus dans le détails mais nous pouvons remarquer quelques éléments supplémentaires " en gâtera plusieurs par la prospérité", c'est ce qu'à fait la papauté pendant le moyen age, elle a acheté la fidélité de plusieurs seigneurs, nobles et bourgeois en leur offrant prospérité. Ce verset précédant est mal traduit dans la version Segond.

 

" mais il sera brisé sans main" ou "sans l'effort d'aucune main". Nous retrouvons cette même image dans Daniel 2:34 " Tu regardais, lorsqu'une pierre se détacha SANS LE SECOURS D'AUCUNE MAIN", frappa les pieds de fer et d'argile de la statue, et les mit en pièces." Nous arrivons là encore au terme de l'histoire de notre humanité, la fin de la statue; cette expression annonce une intervention divine, qui n'est pas de main d'homme. Voilà encore un argument qui montre qu'il ne peut s'agir ici d'Antiochus Épiphane mais bien de la dernière puissance qui sera debout à la venue du Seigneur.

 

J'ai volontairement omis ces passages, les versets 13 et 14:

"J’entendis parler un saint ; et un autre saint dit à celui qui parlait: Pendant combien de temps s’accomplira la vision sur le sacrifice perpétuel et sur le péché dévastateur ? Jusques à quand le sanctuaire et l’armée seront-ils foulés ? Et il me dit : Deux mille trois cents soirs et matins ; puis le sanctuaire sera purifié." (v13,14)

Il y a ici un questionnement sur la durée de cette oppression, de cette usurpation. Et il y a ici une durée qui est donnée.

 

Frères et sœurs, s'il y a bien une prophétie qui nous concerne aujourd'hui c'est celle-ci, celle des 2300 soirs et matins, celle de la purification du sanctuaire. Je prie le Seigneur afin de pouvoir partager cette prophétie avec vous mais il nous faudra passer d'abord par un temps d'étude sur le sanctuaire. L'étude des images et des services du sanctuaire est essentielle pour comprendre les prophéties. Le peuple d’Israël était attaché au service du sanctuaire terrestre, le peuple chrétien doit être attaché au service du sanctuaire céleste. Il nous faut comprendre ces choses car Jésus Christ "a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père" (Apocalypse 1:6)

Il n'y a pas de sacrificateurs sans sanctuaire.

 Nous en avons fini avec le sujet de la petite corne dans ce chapitre. Nous verrons, dans un dernier chapitre, quelques précisions sur cette puissance puis nous passerons à une autre prophétie, plus actuelle, du livre de Daniel.

 

 

 

Merci à vous tous qui suivez cette étude.

Merci pour vos encouragements.

Que Notre Père vous garde en sa main.

IL EST TEMPS DE SAVOIR (24)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (24) - Les yeux sur Jésus

DANIEL 11. LE DERNIER ROI.

 

J'ai fait une pause dans cette étude sur la prophétie afin de développer un autre sujet. Nous revenons maintenant à cette dernière puissance que nous avions identifié comme étant la puissance papale, celle qui existe depuis la chute de Rome et qui va jusqu'à la fin.

Nous avions vu aux travers des visions de Daniel une même succession d'empires: Babylone, les Mèdes et les Perses, La Grèce et l'empire Romain. De l'empire romain sortait alors une puissance politico religieuse, l'église catholique romaine représenté par la papauté, qui s’appuierait sur les rois présents, ceux de l’Europe pour asseoir son règne. Toute la période du moyen age fut le théâtre de cet alliance entre les rois d'Europe et la puissance de Rome.

Dans Daniel 11, nous avions vu cette clé dans le texte:"le roi fera ce qu'il voudra", clé qui nous permettait de comprendre que nous passions d'un empire à un autre. Nous nous étions arrêté à la fin de l'empire romain et voici qu'au verset 36, nous retrouvons cette expression "Le roi fera ce qu'il voudra". Nous ne ferons pas une étude dans le détail car nous avons déjà identifié cette puissance mais il important de voir que c'est encore la même ici pour comprendre qu'il y a une parfaite unité entre les 4 visions du livre de Daniel.

 

Verset 36

" il s’élèvera, il se glorifiera au-dessus de tous les dieux"

Nous retrouvons cette idée déjà vu d'élévation, d'orgueil de la petite corne. Dans Daniel 8:10,11 " Elle s’éleva jusqu’à l’armée des cieux... Elle s’éleva jusqu’au chef de l’armée"

 

Verset 36

" et il dira des choses incroyables contre le Dieu des dieux "

Nous avons dans Daniel 7:25 "Il prononcera des paroles contre le Très-Haut"

 

Verset 36

"il prospérera jusqu’à ce que la colère soit consommée, car ce qui est arrêté s’accomplira."

Dans Daniel 8:24,25 " Sa puissance s’accroîtra... il réussira dans ses entreprises... A cause de sa prospérité... il s’élèvera contre le chef des chefs ; mais il sera brisé, sans l’effort d’aucune main.

Nous l'avons vu, c'est le royaume de Dieu qui vient écraser cette puissance.

 

Verset 37

" Il n’aura égard ni aux dieux de ses pères, ni à la divinité qui fait les délices des femmes ; il n’aura égard à aucun dieu, car il se glorifiera au-dessus de tous."

L’église catholique romaine, n'a pas gardé le système d’adoration qu'avait Rome avec de nombreux dieux différents

"la divinité qui fait les délices des femmes". Il s'agit probablement de Thammuz qui est le personnage Grec appelé Adonis. Adonis dans la mythologie était l'amant de la déesse Aphrodite. Adonis mourut subitement et leur amour fut brisé. Aphrodite pleura amèrement son amant. Un culte fut célébré par les femmes uniquement; lors de ce culte les femmes pleurent la disparition de Adonis (Thammuz) et la peine d'Aphrodite. Il semble que ce culte existait déjà dans la Babylone antique. On retrouve ce culte dans une période d'apostasie d'Israel: "Et il me conduisit à l'entrée de la porte de la maison de l'Éternel, du côté du septentrion. Et voici, il y avait là des femmes assises, qui pleuraient Thammuz." (Ézéchiel: 8.14)

"il n’aura égard à aucun dieu, car il se glorifiera au-dessus de tous." Ici encore est confirmé "une bouche parlant avec arrogance" (Daniel 7:20)

 

Verset 38

"Toutefois il honorera le dieu des forteresses sur son piédestal ; à ce dieu, que ne connaissaient pas ses pères, il rendra des hommages avec de l’or et de l’argent, avec des pierres précieuses et des objets de prix."

1) C'est le SEUL DIEU qu'il honore en dehors de lui-même.

2) Le dieu des forteresses sur son piédestal. En hébreu le terme qui donne forteresses en français signifie, lieu élevé, lieu de sécurité, de refuge.

3) que ne connaissaient pas ses pères. "ses pères" c'est à dire les premiers chrétiens fidèles qui ne connaissaient pas ce dieu.

4) il rendra des hommages avec de l’or et de l’argent, avec des pierres précieuses et des objets de prix. C'est un dieu a qui l'on apporte beaucoup d'offrandes de valeur et qui fait l'objet d'un culte important.

Il n'y a qu'un seul dieu qui corresponde à celui-ci dans l'église catholique romaine. C'est Marie, la "vierge Marie".

Elle est adorée au dessus de tout, même de "l'enfant Jésus" car elle est appelée "Mère de Dieu". On l'appelle aussi "Reine du ciel" et dans l'adoration de l'empire romain, aucun dieu n'avait cette place et ne lui était comparable. C'est le dieu des forteresses, des lieux élevés, des lieux de refuges "sur son piédestal" car on la retrouve très souvent sous forme de grande statue sur un piédestal, sur les hauteurs dans de très nombreux endroits, dont beaucoup sont des lieux de pèlerinage, de refuge pour les pèlerins. La première photo que j'ai joint à cette publication est une photo que j'ai prise dans ma région. Cette statue de Marie se situe à plus de 600 mètres de hauteur sur son piédestal, elle domine sur un lieu élevé et une chapelle, un refuge, se trouve juste à son coté. Marie fait l'objet du culte principale de l'église catholique, Jésus, le sauveur est relégué au rang de petit enfant dans les bras de sa mère. Le pape étant le vicaire du fils de Dieu sur terre, Marie reste le personnage de l'église catholique le plus important. Concernant le culte, les richesses et les hommages qui lui sont rendus, il vous suffit d'entrer dans une cathédrale et de voir la place qui lui est consacrée et tout ce qui lui est dédié. Dans les lieux de pèlerinage comme Lourdes ou le sanctuaire de Notre Dame de la Salette en France, elle est à la première place. J'ai pu visiter personnellement le sanctuaire de la Salette qui se trouve à 1800 mètres d'altitude dans les hautes Alpes et je vous assure qu'il n'y en a que pour Marie qui soit disant est apparue à cet endroit il y a 170 ans. La deuxième photo est une photo de ce lieu.

 

Verset 39

"C’est avec le dieu étranger qu’il agira contre les lieux fortifiés"

Le culte de la vierge est apparue en l'an 375 et Marie fut le symbole de toute victoire de l'église catholique dans chaque combat ou guerre "sainte" contre tout ennemi. c'est "au nom de Marie" que l'église faisait ses conquêtes.

"il comblera d’honneurs ceux qui le reconnaîtront, il les fera dominer sur plusieurs, il leur distribuera des terres pour récompense." Nous retrouvons ici ce que nous avions déjà vu dans Daniel 8:25 " il en gâtera plusieurs par la prospérité" (Version Martin 1707). L'église achètera la fidélité des princes, des seigneurs et des nobles pour s'assurer le pouvoir sur le peuple.

 

Voyez encore ici que la parole de Dieu est très précise.

Nous nous arrêterons là pour cette étude car les 5 derniers versets du chapitre 11 concernent notre temps, "au temps de la fin"(v.40) et nous devrons faire une étude plus poussée pour en comprendre le sens.

 

Que le Seigneur vous accompagne encore dans cette étude.