Home » Etudes bibliques » IL EST TEMPS DE SAVOIR » IL EST TEMPS DE SAVOIR (FIN)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (FIN)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (25)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (25) - Les yeux sur Jésus

UNE CONFIRMATION DE PAUL.

 

Frères et sœurs, avant de passer à la dernière partie du chapitre 11 de Daniel comme je vous l'avais annoncé, je dois revenir sur un texte de Paul qu'il écrit dans sa 2ème épitre aux Thessaloniciens. Il me semble important de le souligner et de le lier à l'étude que nous avons partagé.

 

Voici le passage:

" Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés."

(2 Thessaloniciens 2:1-10)

 

Lisez bien ce passage. Paul veut faire ici le point sur un sujet particulier. Certains annonçaient que "le jour du Seigneur était déjà là". Mais Paul, va redresser cette erreur:

" Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu." Ce que Paul dit ici est tout simplement une confirmation de ce que nous avons vu. Avant que le Seigneur ne revienne, il doit y avoir une apostasie et c'est ce que nous avons étudier, une apostasie arrivée dès les premiers siècles avec Constantin, l'apparition de l'homme du péché, c'est la petite corne, la papauté qui va s'élever "au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu." Ici nous avons un résumé très clair de la petite corne de Daniel 7, de la petite corne de Daniel 8 et du dernier roi de Daniel 11:36-39.

Paul était un érudit, un "ex" pharisien, il connaissait très bien les écritures et ce qu'il nous dit ici nous montre qu'il avait une très bonne connaissance du livre de Daniel. Il avait compris, comme nous l'avons compris, la succession des empires et la venue de ce pouvoir apostat qui devait succéder à Rome car il est dit:

"Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu."

Celui qui le retient encore c'est le pouvoir de Rome, c'est dans le temps de Rome que Paul écrit; quand Rome disparaitra, c'est l'homme de péché qui apparaitra et cela Paul l'a compris dans la prophétie car il fait référence a un temps annoncé:"afin qu’il ne paraisse qu’en son temps".

De plus, ce qui est extraordinaire, c'est que Paul cite le fait que cette puissance va jusqu'à la fin, jusqu'au retour de Jésus comme nous l'avons vu ensemble: " Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement."

Sans aucun doute, Paul avait compris ces mêmes prophéties que nous avons partagé.

Il me semblait important de le souligner.

Toutes les prophéties que nous avons vu dans Daniel ont le même déroulement chronologique et aboutissent au même point. Il y a une même puissance qui combat le chef de l'armée céleste, Jésus-Christ le souverain sacrificateur et ce combat doit durer jusqu'à la fin. Il faut comprendre l'enjeu de ce combat. Il y a bien plus que nous le pensons, c'est l'intégrité de Dieu et son caractère qui sont mis en cause et chaque chrétien a un rôle important à jouer dans ce combat. Nous développerons ces points importants au fur et a mesure de l'étude du livre de l'Apocalypse.

 

 

Que le Seigneur vous pousse davantage encore à sonder les écritures.

 

 

IL EST TEMPS DE SAVOIR (26)

IL EST TEMPS DE SAVOIR (26) - Les yeux sur Jésus

DANIEL 11.

LE ROI DU NORD ET LE ROI DU SUD.

 

Alors que nous nous étions arrêté a ce dernier roi du verset 36, roi que nous avions identifié comme étant le pouvoir papal de l’église catholique romaine, nous avions laissé de coté les versets 40 à 45 qui sont les 5 derniers du chapitre 11 de Daniel.

Nous avions noté que le verset 40 commençait par cette expression: "Au temps de la fin".

Frères et sœurs si vous pensez que nous sommes dans les temps de la fin alors ce passage nous concerne en particulier.

 

ATTENTION ! Ce que je vais partager ici avec vous ne peut pas être confirmé, comme le reste de ce que nous avons vu, par l'histoire, car ce sont des événements à venir bien que déjà en partie en train de se réaliser selon moi.

Beaucoup interprètent le roi du nord comme étant Babylone, et c'est vrai que pas rapport à Israël, Babylone était le roi du nord. Mais on veut associer le roi du nord à la Babylone spirituelle de la fin. Le texte ne nous permet pas de "spiritualiser" le roi du nord comme étant la Babylone spirituelle. On interprètent aussi le roi du sud comme étant le paganisme car le sud par rapport à Israël est l’Égypte et on associe l’Égypte au paganisme.

On voit donc, en général, un conflit de la fin dans lequel interviendrait Babylone la grande et le paganisme.

Bien que ces choses soient vraies, rien dans le texte ne nous donne la possibilité de spiritualiser l'identité du roi du nord et celle du roi du sud. Le roi du nord et le roi du sud ont toujours été situé géographiquement dans le texte et on ne leur a jamais donné de connotation spirituelle. Le fait que le verset 40 commence par un indice chronologique "Au temps de la fin" ne nous permet pas de transformer des puissances géographiques en puissances spirituelles.

Dans toutes les visions de Daniel que nous avons étudié, il y a une même succession d'empires s'achevant par la puissance de la papauté et le retour de Christ, l’établissement de son royaume.

Ici nous avons un conflit qui n'apparait pas ailleurs dans le livre de Daniel mais qui apparait aussi dans le livre de l'Apocalypse.

C'est un épisode de l'histoire qui est particulier.

En réalité, ce que nous trouvons à partir du verset 40 et jusqu'à la fin du livre de Daniel se retrouve très précisément dans le livre de l'Apocalypse. Nous retrouvons exactement les mêmes personnages, les mêmes puissances et très exactement la même chronologie.

Dieu, dans sa sagesse, a inclus dans la fin du livre de Daniel une partie du livre de l'Apocalypse afin que nous puissions rapprocher ces 2 parties pour y découvrir des choses extraordinaires et merveilleuses. Il y a des révélations insoupçonnables dans les dernières prophéties qui sont des révélations au sujet de la personne de Dieu lui même.

 

Revenons au texte.

Verset 40.

" Au temps de la fin, le roi du midi se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion fondra sur lui comme une tempête..."

Il y a déjà ici une première complication. Il semble d'après la traduction second et d'autres, que le roi du midi attaquerai la papauté puisqu'il se heurtera "contre lui" ainsi que le roi du nord "fondra sur lui". Le "lui" semble faire référence au roi précédant, la papauté. Mais dans le texte hébreu le "lui" peut aussi bien définir celui qui est avant comme celui qui est après. Il est peu probable que ce roi du sud et ce roi du nord s'attaque à la papauté car cette papauté sera la plus grande puissance, celle devant qui la "terre entière sera dans l'admiration" et devant qui "tout les habitants de la terre se prosterneront."

La suite du texte nous montre que le conflit se passe principalement entre le roi du nord et le roi du sud.

Je vous invite a chercher dans les bibles Ostervald 1877 et Olivetan de 1535 pour y trouver une traduction plus juste de l'hébreu. "Au temps de la fin, le roi du midi s'entrechoquera de ses cornes mais le roi du nord fondra sur lui."

Il semble que le roi du midi se prépare à la guerre et le "mais" de "mais le roi du nord" montre que celui ci lancera l'offensive le premier " avec des chars et des cavaliers, et avec de nombreux navires ; il s’avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera". Le texte nous parle bien ici d'une guerre avec de grands moyens militaires, il me parait difficile de spiritualiser les choses ici a moins de faire des interprétations "tirées par les cheveux"

Si donc le roi du nord et le roi du sud sont bien, comme nous l'avons vu depuis le début du chapitre 11 à situés géographiquement par rapport à Israël. alors le roi du sud c'est toujours l'Égypte et le roi du Nord, c'est toute la contrée qui appartenait au roi du nord dans les versets précédents, c'est à dire principalement l'Irak, l’Iran, la Syrie.

Connaissez vous un roi qui possède une grande puissance militaire qui se situe dans ces contrées au temps de la fin ?

Il me semble bien que c'est l'état islamique, le Daesh.

Se pourrait-il que ces 5 derniers versets nous décrivent une guerre au moyen orient ? A la veille de l'heure où je vous écris, les nations unis ont fait cette déclaration "nous sommes entré dans une 3ème guerre mondiale". Le monde entier a les yeux tourné vers ce conflit au moyen orient et beaucoup, comme la France récemment, ont été touché par des attentats revendiqué par cette puissance terroriste.

Lorsque nous étudierons le livre de l'Apocalypse, nous y découvrirons que cette même puissance nous sera présenté avec de nombreux points communs, une même guerre au moyen orient nous y est décrite et précisément dans le même temps.

Si nous voulons bien retenir cette interprétation alors peut-être que la suite du texte peut nous apporter des éléments qui appuient celle-ci.

 

"Il entrera dans le plus beau des pays, et plusieurs succomberont ; mais Edom, Moab, et les principaux des enfants d’Ammon seront délivrés de sa main."

Il faut donc que ce roi du nord passe par "le plus beau des pays" pour se rendre en Égypte. Ce texte sous entant que beaucoup en Israël perdront la vie.

Qui sont Edom, Moab et les principaux des enfants d’Ammon qui seront délivrés de sa main ?

Et bien si vous prenez une carte géographique du moyen orient de notre époque et une carte biblique vous verrez que ces 3 contrées représentent très exactement la Jordanie. La Jordanie ne serait pas touchée par le roi du nord car elle est un pays neutre, elle est un peu (pour les européens) la Suisse du moyen orient. Ce pays a accueilli plus de 500 000 Syriens uniquement dans l'année 2013.

 

" Il étendra sa main sur divers pays, et le pays d’Égypte n’échappera point. Il se rendra maître des trésors d’or et d’argent, et de toutes les choses précieuses de l’Égypte"

Pourquoi ce conflit avec l’Égypte ?

Rappelez vous du "printemps arabe" de 2011 et de l'année 2012 ou la confrérie des "frères musulmans" considérée comme un mouvement terroriste, prend le pouvoir après une victoire électorale, le 30 juin, dans le plus grand pays arabe, l’Égypte.

Un an plus tard cependant, le 3 juillet 2013, le président a été renversé et emprisonné au terme d’un vaste mouvement d’opposition populaire et d’un coup d’État mené par l'armée, la polices et les médias. Des accords ont été signés entre des généraux Égyptiens et Israël, accords qui sont toujours valide aujourd'hui. L'état islamique a considéré l’Égypte comme un traitre vis a vis de l'Islam.

 

" les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite"

La progression du Daesh en Libye est telle qu'il est inutile de développer ici. Le texte nous dit que La Libye sera à sa suite, c'est à dire qu'elle sera partenaire du roi du nord.

L’Éthiopie sera aussi allié du roi du nord dans ce conflit contre l’Égypte. L’Éthiopie peut reprocher à l’Égypte de vouloir s'approprier le Nil. Vous connaissez cette "guerre de l'eau" et vous savez que le Nil prend la majeure partie de sa source dans le lac de Tana en Éthiopie.

 

" Des nouvelles de l’orient et du septentrion viendront l’effrayer "

Géographiquement on peut penser à la Chine qui est à l'est, la Chine entrera -telle dans ce conflit comme beaucoup de pays l'ont fait aujourd'hui ? Au nord, il y a la Russie, entrera t-elle en guerre contre l’État islamique rejoignant l'alliance des pays actuel en guerre contre le Daesh ? Ce ne sont que des suppositions, ces choses ne sont pas certaines mais ce qui est sur c'est que des nouvelles viendront effrayer ce roi du nord.

 

" il partira avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes." Ces nouvelles venant du nord et de l'est seront certainement de mauvaises nouvelles pour lui car à la connaissance de celles-ci il sera furieux et n'aura comme solution que de détruire, d'exterminer des multitudes, la seule chose que ce pouvoir démoniaque sache réellement faire.

 

" Il dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la glorieuse et sainte montagne Puis il viendra à sa fin, sans que personne lui soit en aide." Le roi du nord ira se réfugier et s'installer en "terre sainte", certainement à Jérusalem, peut-être pour se protéger de certaines attaques, peut être par prétention d'être maitre sur la cité représentante des 3 religions monothéistes. Puis il viendra à sa fin sans que personne lui soit en aide; cet état islamique terroriste ira à sa fin , il s'effondrera comme s'est effondré le communisme, comme s'effondrera le capitalisme, comme s'effondrera tout ci qui n'est pas de Dieu. Il y a là encore une intervention divine.

 

Frères et sœurs je vous rappelle que ceci n'est qu'une interprétation. Je vous rappelle aussi néanmoins que les principaux éléments que je vous ai donné se retrouvent dans le livre de l'Apocalypse dans une même chronologie, nous les étudierons plus en détail. Cette interprétation est celle d'un frère en particulier, un frère qui a une très grande connaissance des prophéties et surtout du livre de l'Apocalypse. Ce frère à donné cette interprétation des versets 40 à 45 de Daniel 11 depuis plus de 35 ans ! Il a partagé ça dans de nombreuses assemblées malgré la perplexité de beaucoup. Les événements qu'il décrivait alors n'étaient pas du tout d'actualité et il s'est basé simplement sur le texte biblique pour en arriver à cette compréhension. Ce conflit au moyen-orient est aujourd'hui un conflit mondial. Se pourrait-il que Dieu nous ai donné ce signe pour nous avertir que Le Seigneur est à la porte ?

Si vous lisez les versets suivants de Daniel 12 vous y trouverez le temps de détresse, et la résurrection des morts, c'est à dire le retour du Seigneur, la fin. Ce conflit, cette "3ème guerre mondiale" précède la fin.

 

"Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin." (Matthieu 24:6)

" Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin." (Matthieu 24:14)

Reste maintenant au monde à recevoir l’Évangile Éternel, œuvre qui je crois, est sur le point de s'accomplir.

 

Je vous laisse méditer ces choses.

Que le Seigneur vous bénisse abondamment.